Après Maya, Lola…

Le mot «  pollinisation » n’est pas qu’un exercice de diction au Conservatoire.

On commence à s’en rendre compte : sans les abeilles, notre espèce aurait disparu. Le dire est si vertigineux qu’on évite d’y penser sérieusement, ou qu’on range cette pensée sur l’étagère poussiéreuse des abstractions, à côté de la destruction de Luttenbach par la chute d’une météorite ou un raz-de-marée de la Fecht engloutissant le SuperU de Munster. 
Et c’est là l’erreur !
Deux enseignantes du Collège Jean-Paul de Dadelsen de Hirsingue, Mmes Groelly et Verniquet ont résisté à notre indifférence paresseuse en me proposant d’accompagner leurs jeunes élèves de la classe d’Ulis dans la réalisation d’un film d’animation racontant la vie des abeilles.  
La vie des abeilles ! Sujet passionnant et vaste qu’il est bien difficile de réduire à 7 minutes. Annick Groelly a rédigé le texte, ( plus exactement un résumé du texte que méritait l’étude de la vie de ces hymenoptères ), des éléments en papier découpé destinés à son illustration ont été confectionnés, les élèves les ont animés sur des décors sous la caméra.  S’il vous reste quelque ignorance au sujet de la technique du cinéma d’animation – comment ça se fait tout ça et pourquoi ça bouge – je ne saurai trop vous conseiller de cliquer sur ce lien  
http://www.kevan.fr/6480-2/  et d’aller voir d’autres animations sur mon site. Y en a plein !
Enregistrement du commentaire, musique, montage… bref, au final un court-métrage d’animation de 7mn dans lequel vous en apprendrez plus de la vie de Lola l’abeille, de sa naissance à sa mort, en passant par son évolution dans ses différents états, ainsi que son emploi du temps de ministre. Quand on est abeille, on ne reste pas à se tourner les pouces ; le miel, ça ne se fait pas tout seul.

Retrouver l’article paru dans L’Alsace

1 Commentaires

  1. On n’a rien fait de mieux depuis Maya l’Abeille

Rédiger un commentaire

Please be polite. We appreciate that. Your email address will not be published and required fields are marked