Oganga !

 

OGANGA !

biographie d’Albert Schweitzer.
par KEVAN
roman illustré pour les enfants à partir de 9 ans
à paraître en novembre 2014 aux Editions AISL

couverture Oganga !

Court roman de 98 pages agrémenté de nombreuses illustrations couleur, au format 19 X 14,4 cm. Prix : 9,50€.
Éditions AISL, Maison Schweitzer de Gunsbach. Tél : 03 89 77 31 42

mail : diffusion.gunsbach@schweitzer.org

sur le site de la FNAC

Résumé : 
OGANGA ! raconte le parcours initiatique d’Hadrien, un adolescent qui, au cours d’une visite dans la maison d’Albert Schweitzer à Gunsbach, dérobe un gri-gri offert jadis au docteur par un mystérieux patient africain.  L’objet est doté de pouvoirs magiques et Hadrien va en faire l’expérience.  Le garçon est entrainé 60 ans en arrière, à Lambaréné, pour découvrir la vie, l’œuvre et la pensée d’Oganga – Albert Schweitzer.  Il rencontre divers personnages qui répondront à ses questions ; il rencontre également l’Afrique, sa magie, ses mystères ; des lépreux, ainsi qu’un monstre puissant qui sème la maladie et le désespoir et qu’il sera amené à vaincre en combat singulier grâce au gri-gri, devenant oganga à son tour, avant de regagner la vallée de Munster et l’époque de départ, spirituellement enrichi.

Note d’intentions de l’auteur :
Ce ne sont pas les biographies d’Albert Schweitzer qui manquent, la plus sérieuse étant celle rédigée par Schweitzer lui-même, qui verrouille  les principaux événements de son existence, son œuvre et sa pensée. Or, il semblait important de préserver le plaisir de lire chez les enfants du 21ème siècle.  La solution qui s’est imposée très vite a été le récit fantastique, qui n’est ni plus ni moins que le descendant contemporain du conte de fées ; une histoire, avec un jeune héros, des gentils, un très très méchant, de l’aventure chevaleresque, des frissons de terreur, de l’humour et les Dark Pumpkins dans le iPod.
Dans le roman, si le voyage dans le temps, le fantôme d’Albert Schweitzer et la créature ressortent du fantastique, l’hôpital de Lambaréné et les actions des personnages sont présentés d’une façon fidèle s’appuyant sur les descriptions qu’en donne Schweitzer dans ses écrits Histoires de la forêt vierge, Souvenirs de mon enfance, Ma vie et ma pensée, et bien d’autres… 

Le livre d’Augustin Emane Docteur Schweitzer, une icône africaine a été également une mine de renseignements pour traiter l’angle africain du roman et divers points de la magie au Gabon.

« Le vieillard s’était tourné vers la lumière et Hadrien découvrit enfin le profil de son mystérieux interlocuteur, le front plissé, les yeux malicieux et surtout cette moustache, si reconnaissable.  Dans sa poche, le gri-gri vibra doucement …Au-delà de la fenêtre déjà envahie par les lianes, le  paysage de la vallée de Munster avait disparu, faisant place aux explosions végétales de la forêt équatoriale. Des tambours battaient sourdement derrière le glapissement des mandrills et le bavardage des perroquets gris. 
Et brusquement, comme si le thermostat avait été basculé à fond à droite, la lumière et la température se mirent à grimper, au point que le cœur d’Hadrien s’affola. Le son également envahit l’espace, reléguant le beuglement des Dark Pumpkins au rang de berceuse.
Des cris, des rires. Sous un ciel brûlant, une foule en liesse dansait autour de lui, contre lui. Des visages à la peau noire éclairés de sourires éblouissants. Des femmes en robes multicolores tapaient dans leurs mains en psalmodiant des chants “Oganga! Oganga !”.
»

 

Cliquez sur le lien pour télécharger le dossier de presse :

OGANGA ! Présentation