Plateaux de jeu

« Objets pédagogiques, avez-vous donc une âme ?… »

Les plateaux de jeu sont des objets pédagogiques fabriqués en bois et acrylique sur armature de fil de fer, posés sur une table ou des tréteaux, solides et assez volumineux pour qu’un groupe d’enfants puisse l’investir. Y sont ajoutés des éléments mobiles que l’enfant manipulera à sa guise. Construit autour d’un thème, le plateau de jeu permet de stimuler et guider l’imaginaire de l’enfant. Il est le point de départ d’activités multiples. Ainsi, autour de ce terrain d’aventures, l’enfant découvre le champ lexical propre au thème et, selon la nature du projet, se livre aux différents jeux de création artistique et activités proposés, allant du coloriage à  la photo numérique, abordant le récit par l’image et la mise en scène des personnages qu’il a créés.

Le château fort
Plateau de jeu dont l’élément principal est un château fort.  L’enfant construit sa version en choisissant son donjon, ses tours et tourelles, ses échauguettes. Il place le pont-levis, une bretèche… Puis, selon la nature du projet,  il concevra et fabriquera  les personnages pour leur mise en situation dans ce décor, donnera un nom au château et créera son blason, plantera les bannières et vêtira ses personnages aux couleurs principales des armoiries selon les lois de l’héraldique, construira une catapulte. Testé avec succès au château du Hohlandsbourg, été 2007 et à Rouffach en 2008, dans le cadre du projet Culture à l’Hôpital.

L’île aux pirates
Dans une petite crique d’un îlot du Pacifique sud, l’inquiétant  trois-mâts des pirates a jeté l’ancre.  Les vagues lèchent le sable blanc, les mouettes tournoient dans le ciel, les perroquets aux plumes colorées peuplent de leurs cris la végétation luxuriante… Voilà, le décor est planté, le plateau de jeu installé. Il ne reste plus aux enfants qu’à laisser aller leur imagination et créer le terrible capitaine des pirates, les marins gagnant la rive sur la chaloupe, la carte du trésor et pourquoi pas un poulpe lançant ses tentacules, le ballet mortel des requins, une bête fauve apparaissant dans les lourds feuillages . Il leur faudra également  personnaliser le bateau, décorer leur partie du gaillard d’arrière dont ils auront choisi la couleur, y planter leur drapeau noir, etc…  Haut de 85cm, le bateau est principalement en carton et en bois, les voiles en vrai tissu, les cordages  en vulgaire ficelle ;  les sabords s’ouvrent grâce de petites charnières.

Le thème est riche, il fut testé avec succès à Cernay en 2009, dans le cadre du projet Culture à l’Hôpital.

1 Commentaires

  1. Un grand « Merci » pour ce beau projet réalisé avec les enfants de la classe maternelle petite et moyenne section de Mme JOURNEE et Véronique à l’école maternelle « Les Tilleuls »
    L’acquisition des couleurs, reconnaitre les dinosaures, dessiner, créer les dinosaures puis les mettre en scène a fait grandir nos bébés …une expérience unique, un souvenir….qui a peut-être créer des vocations qui sait ?
    Que de nombreux projets comme celui -ci voit le jour est mon souhait pour pleins d’autres enfants !

Rédiger un commentaire

Please be polite. We appreciate that. Your email address will not be published and required fields are marked